WHITE HEAT

White Heat c'est un futur qui fait table rase de son passé mais qui nourrit sa fougue de son expérience. Un quatuor en mouvement permanent : poussé par les frappes de Florent à la batterie et tiré par les mouvements hallucinés de son frontman Butch McKoy. Dans cet espace de chaos sonore Julien GB et Lionel Naudon (ex Lab°) tournent en orbite entre guitare, basse et clavier.

Cette lumière blanche et crue c'est le flash aveuglant de la déflagration sonore. Ici on recycle de la rage en décibels : des briques pour ériger un mur de son brut, et pour cracher sur les passants d'un peu plus haut. White Heat ne recommence rien, il naît tout simplement, et apporte avec lui toute la force et l'espoir d'un premier cri. Avant White Heat c'était I Love UFO... Premier album en 2006 (`Wish' sur Record Makers), produit par Vicarious Bliss et unanimement accueilli par la critique et le public.

Ils sont dès lors reconnus comme l'une des meilleures formations rock qu'il est possible de voir dans ce pays. D'un groupe qui pouvait rallumer la flamme rock en France, luttant à armes égales avec les anglo-saxons, sur disque comme sur scène. Le deuxième album c'était en 2010 (`Dirty Animals' sur Bruit Blanc/Asphalt Duchess - illustration de Philippe Druillet). Le trio est devenu quatuor, ajoutant une deuxième guitare et une couche supplémentaire à un album en force nuancée.